De plus en plus utilisé par de nombreux acteurs pour des travaux de recherche, de surveillance et d’évaluation en santé, le Système national des données de santé (SNDS) regroupant le Système national d'information inter-régimes de l'Assurance maladie [SNIIRAM] (soins de ville), le Programme de médicalisation des systèmes d'information [PMSI] (soins hospitaliers) et le CépiDc (causes médicales de décès) est d’une grande complexité et pose de difficiles problèmes scientifiques et techniques, notamment pour la connaissance des pathologies enregistrées sous des formes diverses.

À l'origine, c’est pour améliorer et faciliter l’utilisation du SNIIRAM qu'est mis en place en 2014 (le SNDS n'était pas encore en place), à l'initiative des principaux organismes producteurs et utilisateurs de ces données, le réseau ReDSiam (anciennement « Réseau Données SNIIRAM » et désormais « Réseau pour l'utilisation des données du système national des Données de Santé »), associant des spécialistes de disciplines et d’organismes divers.

L’objectif général du réseau ReDSiam est la mise au point et la diffusion d’algorithmes destinés à repérer des cas de pathologies à partir des données enregistrées dans le SNDS.

Il s’agit ainsi de favoriser, par le partage d’expérience et l’interaction entre équipes, le développement, l’évaluation et la promotion des méthodes d’analyse des données médico-administratives à des fins de recherche, de surveillance, d’évaluation et de santé publique. 

 

Modalités de participation à ReDSiam de personnes appartenant à des organismes privés à but lucratif

Les personnes travaillant dans le domaine de l’utilisation des données médico-administratives à des fins de recherche, de surveillance et de santé publique peuvent participer au réseau ReDSiam, selon les règles définies dans la Charte de ReDSiam. La participation à ReDSiam se fait sur la base d’une demande individuelle accompagnée d’une Déclaration d'engagement et d'intérêts (DEI) et d’un engagement à participer activement à au moins un Groupe de travail.

Certaines modalités spécifiques, définies par le Comité de direction, s’appliquent aux personnes appartenant à des organismes privés à but lucratif.

  • Leur demande d’adhésion et leur DEI doit être validée par le Comité de direction.
  • Leur employeur doit s’engager par écrit à respecter leurs obligations de confidentialité telles que définies dans la Charte.
  • Ils ne peuvent ni être membres du Bureau, ni coordonnateurs d’un Groupe de travail.

 

Pour une présentation plus détaillée de ReDSiam : Présentation 2014.

Une Charte précise les règles de fonctionnement du réseau.

 

CONTACTS - Pour toute demande d'informations : Envoyer un courriel

 

Actualités à la une

Fusion groupes de travail

03/08/2019 - 11:15

Pour information

Changement courriel de contacts

03/01/2019 - 11:00

Le courriel du secrétariat scientifique de ReDSiam a été modifié, il s'agit désormais d'une adres

Nouveaux algorithmes disponibles : GT Endocrinologie

01/24/2019 - 12:00

Deux nouveaux algorithmes sont désormais disponibles d

Évènements à venir

Programme journées EMOIS 2019

02/05/2019 - 12:00

Veuillez trouver ci-joint le programme des journées EMOIS des 14 et 15 mars prochain au Centre Pr

EMOIS 2019 - Groupes ReDSiam

11/22/2018 - 11:15

La session REDSIAM des journées EMOIS 2019 se tiendra le vendredi 15 mars à 14h en 2 parties :

Programme Séminaire ReDSiam 12 novembre 2018

07/12/2018 - 10:15

Tous les membres de ReDSiam sont conviés à participer à la journée de séminaire plénier annu